Bienvenue sur Cinexploria !

Cinexploria est une sélection d'extraits de films, qui vous permet de découvrir l'histoire et la géographie du cinéma. C'est votre première visite ? Alors quelques précisions :

- Pour voir les extraits en plein écran, cliquez sur l'icône fullscreen-icon en bas à droite des fenêtres vidéo (pour les smartphones et tablettes, faites apparaître cette barre de contrôles en touchant le bas des vidéos).

- Vous avez aimé un film ? Cliquez sur son titre ! Vous accèderez à sa page, où vous trouverez une présentation du cinéaste, des catégories pour découvrir d'autres films semblables, et la possibilité de laisser des commentaires.

- Attention, utilisateurs de smartphone : ce site est peu adapté aux connexions 3G ! Pour garantir une bonne qualité d'image, les vidéos sont compressées à haut débit. Sur un téléphone, elles peuvent donc être longues à charger...

- Ce site fonctionne mal sur Internet explorer : préférez l'utilisation d'un autre navigateur.

Si vous avez une question quelconque (éditoriale, technique, légale), passez d'abord voir si elle n'est pas déjà présente dans la Foire aux questions.

Bonne visite !

X Fermer

POSTER beudet4

La Souriante Madame Beudet • Germaine Dulac • 1923 Germaine Dulac / 1923

Mme Beudet est malheureuse dans un mariage médiocre et insipide. Elle ne peut s’évader de la grisaille quotidienne que par ses rêveries. Mais l’image de son mari ne la quitte pas…
Germaine Dulac (1882-1942) fut d’abord une journaliste aux positions féministes affirmées, qui infuseront son œuvre par la suite. Profondément convaincue du pouvoir du cinéma (dans sa capacité à exister en tant qu’art à part entière, mais aussi en tant qu’outil éducatif), elle se met à la réalisation en 1915. De sa rencontre professionnelle et amicale avec Louis Delluc naîtra le courant impressionniste français – qu’elle nourrira par une série de films emplis d’effets visuels (jusqu’à flirter avec un cinéma purement abstrait, à la fin des années 20), mais aussi par le biais de ciné-clubs, de cours, ou de nombreux essais théoriques. L’arrivée du parlant la verra se tourner définitivement vers l’aspect documentaire et informatif du cinéma – jusqu’à devenir, en 1935, la directrice adjointe des actualités Gaumont.
France / 0h54 / Imdb / DVD
POSTER milleniummambo1

Millennium Mambo • Hou Hsiao-hsien • 2001 Hou Hsiao-hsien / 2001

Vicky se souvient de l’année 2001, dix ans auparavant, quand elle était encore une jeune femme partagée entre deux hommes… (ouverture du film)
Hou Hsiao-hsien (1947-) fut le chef de file de la “nouvelle vague” taïwanaise des années 80. Après quelques succès populaires au style anonyme, il débute réellement, avec Les Garçons de Fengkuei (1983), une œuvre entre autres influencée par le cinéma d’Ozu, et qu’on peut découper en plusieurs moments : une période de films autobiographiques (1983-1986), une autre penchée sur l’histoire sino-taïwanaise (1989-1995), et enfin une dernière observant la jeunesse contemporaine (1995-2007). Dans tous les cas, c’est une manière qui définit d’abord les films d’Hou Hsiao-hsien : un cinéma de la mémoire aux scénarios minimalistes, profondément sensoriel, fait de stases et de plans-séquence discrets qui captent la lumière et l’humeur du monde (à ce titre, sa mise en scène est difficilement dissociable du travail de son chef-opérateur attitré, Mark Lee Ping-Bin).
Taïwan / 1h40 / Imdb / DVD
Titre original : Qiānxī Mànbō
POSTER xmen1a

X-Men : Days of Future Past • Bryan Singer • 2014 Bryan Singer / 2014

Pour combattre leur future extinction, le professeur Charles Xavier doit s’allier à son ennemi, Magneto, et le faire libérer d’une prison d’État. Il est aidé dans sa mission par Wolverine et un jeune mutant…
Bryan Singer (1965) se fit mondialement connaître par son second film, Usual Suspects (1995), thriller retors à petit budget. De ce premier coup d’éclat, il déplie un cinéma fasciné par la question du mal (notamment par le nazisme, qui hante nombre de ses films), mais aussi travaillé par des questions d’identité et de rapport au groupe – thèmes qu’il explore notamment via X-men (2000), première confrontation au blockbuster. Il y façonne une grande partie des canons du film de super-héros, genre alors naissant. Singer restera très attaché à cette saga, dont il réalisera quatre épisodes, et qu’il produira dans son entièreté.
USA / 2h12 / Imdb / DVD
POSTER Onibaba3

Onibaba • Kaneto Shindō • 1964 Kaneto Shindō / 1964

Dans le Japon médiéval, durant la guerre, une vieille femme et sa bru survivent en assassinant et depouillant les soldats qui s’aventurent dans les marais environnants…
Kaneto Shindō (1912-2012) fut l’une des figures de la nouvelle vague japonaise. Formé auprès de Mizoguchi, et scénariste pour les grands cinéastes de son temps (Ichikawa, Kinoshita, Suzuki), il développe d’abord un cinéma d’inspiration marxiste, centré sur les classes prolétaires, qui atteint son apogée avec l’observation contemplative du travail paysan dans L’île nue, son film le plus célèbre. Cette préoccupation se mariera, tout au long de sa prolifique filmographie, à d’autres motifs récurrents – les figures de femmes fortes, la sexualité, ou encore la question du primitif (par l’adaptation d’anciens contes populaires, notamment).
Japon / 1h43 / Imdb / DVD
Titre français : Onibaba, les tueuses
POSTER Finis3

Finis Terrae • Jean Epstein • 1929 Jean Epstein / 1929

Quatre goémoniers sont partis seuls sur Bannec, un îlot au large d’Ouessant, pour effectuer la recolte annuelle. L’un d’eux se blesse à la main après une bagarre avec son ami ; fâché, il s’isole. Très vite, la plaie s’infecte…
Jean Epstein (1897-1953) est l’une des grandes figures du cinéma impressionniste français (la “première avant-garde” des années 20). Comme ses collègues, il est féru d’expérimentations formelles, notamment liées aux effets visuels et au montage, visant à peindre le mouvement et la mécanique du monde. Appliquant d’abord ses principes à la fiction (beaucoup d’adaptations littéraires), il penchera ensuite vers le documentaire et la Bretagne, qui offrent une résistance à ses expérimentations. Il aura, enfin, une carrière plus commerciale à l’arrivée du parlant. Sa filmographie s’accompagne d’une œuvre théorique importante, composée de nombreux essais.
France / 1h20 / Imdb / DVD
POSTER Olympia1-488

Olympia • Leni Riefenstahl • 1938 Leni Riefenstahl / 1938

Le film des Jeux Olymiques de Berlin de 1936, réalisé pour le régime nazi.
Leni Riefenstahl (1902-2003) est d’abord danseuse et actrice, notamment pour Arnold Fanck dont le style lyrique et grandiose l’influencera beaucoup. Elle devient ensuite réalisatrice pour le parti nazi, qui lui fournit d’énormes moyens, lui permettant d’expérimenter à foison. Répudiée après-guerre pour son soutien au régime, elle se tourne vers la photographie, s’intéressant notamment aux tribus Noubas du Soudan, puis aux images sous-marines.
Allemagne / 3h40 / Imdb / DVD
Titre français : Les Dieux du stade